Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 23:43
On savait Yann Tambour (Encre) affranchi de toute contrainte de genre et de style, capable de nous surprendre à chaque nouveau disque et de nous emmener sur les sentiers les plus aventureux qui soient. Il le prouve et de quelle manière avec son projet Thee, Stranded Horse avec lequel il nous convie à une session acoustique durant laquelle, seul avec sa voix cabossée, sa guitare, sa kora, il nous offre un moment d’une grande beauté qui n’est pas sans rappeler ce que peut faire Devandra Banhart dans un même genre folk dépouillé et superbe à la fois.
Dans cet album où les cordes pincées tiennent le premier rôle (et quel rôle !), c’est la kora que l’on entend d’abord et surtout, cet instrument africain avec cette résonance si particulière, cette finesse du son si bien exploitée par Yann Tambour qui joue des arpèges comme des vagues, qui viennent et repartent inlassablement. En reprenant Marc BolanMisty Myst), le garçon montre qu’il n’est pas totalement coupé du monde et que son folk minimal et flamboyant est destiné au plus grand nombre. Avec cet album, il nous fait ressentir la musique comme rarement, avec l’impression étrange d’être tout à coté de lui.
Au total, 8 titres avec des sommets de beauté incomparables tels que "swaying eel"  ou "sharpened suede" qui nous font dire que l’on n’a jamais aussi bien chanté le folk dans nos contrées que sur cet album là.
(9.0)
Benoit Richard

Talitres/differ-ant - Avril 2007

www.myspace.com/theestrandedhorse
www.theestrandedhorse.com
www.talitres.com

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents