Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 14:40
Farväl Falkenberg a vu le jour en 2007. Edité à 1000 exemplaires, sa première vie fut en toute logique très brève et Kning Disk eut la judicieuse idée de lui en offrir une seconde, dans un écrin similaire, pour pallier les requêtes insatisfaites.
Majoritairement écrits pour les besoins du film du même nom, minoritairement en marge et après-coup, les dix titres de Farväl Falkenberg constituent un délicat et troublant recueil de folk habité, au teint légèrement poussiéreux, à la fois rural et céleste, dont les vertus introspectives et les qualités cinématographiques s’imposent d’elles-mêmes, quoique de manière insidieuse.
Alors qu’avec les même ingrédients (guitare en nylon, piano hors-d’âge, sifflet, claquements de main et tambourin), certains auraient fait de The Joy of D.H. Lawrence un titre guilleret et insignifiant, Erik Enocksson instaure un climat prenant et très personnel, d’où perle une étrange mélancolie.
Pour moitié, les morceaux optent pour un certain dénuement, voire une mise à nu (The nylon waltz), faisant la part belle au triptyque guitare/piano/glockenspiel, parfois morcelé et altéré à l’outil numérique (The breaking of waves) ; et à des cordes vocales se limitant à un rôle siffloteur ou choral (solennel sur The State The Sea Left Me In, mixtes sur The Lingering Procession), délivrant quelques « haha » enlevés (Thru Thick Night), ou s’auto-décuplant pour mieux occuper l’espace (The Sea Waltz).
Par intermittences, Erik Enocksson insuffle des éléments ambient venant troubler son folk de l’étrange, aidé en cela par des craquements, un accordéon et un vieil orgue à pompe qui viennent peupler son monde sinon de drones (Dusk Settles In), d’accords dilatés et flottants (What Drove Her Shivering Into The Cold Cold Sea, sorte de version acoustique et arythmique du K/Half Noise des islandais Mùm ; With Its Dark Tail Curled 'Round The Garage, qui déjà instaure le thème final de The Lingering Procession, dispensé par une chorale féminine, appliqué et enchanteresse).
Inutile de préciser qu’en bénéficiant de cette seconde vie, Farväl Falkenberg n’a eu que ce qu’il méritait.
[8.5]
Sébastien Radiguet

Tracklist

01. The Joy Of D.H. Lawrence (4:20)
02. Dusk Settles In (2:03) 
03. The Breaking Of Waves (4:33)
04. The Nylon Waltz (2:53) 
05. What Drove Her Shivering Into The Cold, Cold Sea (4:25) 
06. The State The Sea Left Me In (4:12) 
07. Thru Thick Night (2:55) 
08. With Its Dark Tail Curled 'round The Garage, Pt. 1 (2:06) 
09. The Sea Waltz (4:34) 
10. The Lingering Procession (4:00)

Durée : 36’45
Sortie : janvier 2007
Label : Kning Disk

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents