Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 13:48

Croisement improbable entre PJ Harvey, Cocorosie et Bjork, Amélie dévoile sur ce premier album (après un premier EP "From The Burning Tree To The Monster Mountain" paru en 2006 sur le label Boxson) un folk électrique, puissant et retenu, incroyablement mature et abouti.
Débutant sa carrière à Bordeaux, la jeune femme commence à faire de la musique en compagnie du gars du coin, Kim, pour ensuite retrouver Thomas Mery et quelques amis (Jérôme LaMontagne, Erwan Fauchard ou Vincent Dupas de My name is nobody) pour enregistrer son premier album en terre bretonne. Le résultat sonne impeccablement bien.
On découvre treize titres tenus, sur le fil, aux textes sous forte influence Tim Burton, où il est question d’enfance, de rêve, de monstres, et d’histoires d’amour. Porté par la voix assurée de la jeune femme, la guitare, le piano jouet et quelques bricoles, l’album dévoile quelques perles… suffisamment pour nous laisser dire la musique d’Alémie est loin, très loin, d’avoir le côté impersonnel que son nom d’artiste laisse présager. Un disque à découvrir très vite.
(8.5)

Benoît Richard

Boxson/anticraft - juillet 2007

Le site officiel

L’espace Myspace

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents