Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 22:52
Le fait qu’aucun album du catalogue Moteer ne soit passé au travers des mailles de mon filet auditif est révélateur de l’estime portée envers ce label dont la discrétion est corrélée avec la qualité de ses sorties.
Un constat et un sentiment qui s’ancre un peu plus fermement encore à l’écoute des symphonies de poche anachroniques de Need more sources (de son vrai nom Chris Stewart). Renouant avec une certaine tradition Moteer imprimée par les piliers Manyfingers, The boats, Clickits ou Part-Timer, la musique de Need more sources a un aspect parcheminé : ses cordes vieillottes semblent s’échapper d’un gramophone, et l’on imagine sans peine l’état précaire et craquelé de ses guitares et de son piano à la résonance étouffée. Mais qu’importe, ou plutôt tant mieux, ces traits de caractère ne faisant que renforcer la fragilité et l’émotion émanant de ses compositions.
De part leur nom et leur contenu, les morceaux sont en osmose parfaite avec la nature, le temps et les saisons qui passent, in variablement. Ainsi se réveille-t-on dans la bruine ambiante et engourdie du Morning, se laisse-t-on caresser l’échine par un vent soufflant sur Breeze, pour évoluer vers des petites symphonies riches de variations, adoptant des formes plus distinctes. Souvent, une batterie se plaît à intervenir en milieu de morceau, parfois épaulée par des cliquetis horlogers déjà croisés chez Part-Timer (Snow), nous proposant une balade champêtre des plus relax (Valley), un air enjoué et lumineux lorsque arrive Spring. Les bourgeons éclatent, piano et violons entonnent un air guilleret, tambourin et claquements de main sont de la partie. Et puis la pendule a fait son tour, et Twilight se réduit à un piano crépusculaire au beau milieu de rythmiques cassées et titubantes.
Quelque part entre un Manyfingers timide et une Colleen qui se risquerait à accélérer le tempo, Need More Sources signe avec Shed l’un des albums les plus touchants du catalogue Moteer, ce qui n’est pas un maigre compliment.
(8.5)                
Sébastien Radiguet
 
Durée : 54'30
 
Date de sortie : 2 juillet 2007
 
Moteer / import
 
Plus+
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents