Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 22:54
Tijuana mon amour Broadcasting : 4 mots, 4 musiciens unis autour d’un 4ème album, délivrant un post-(jazz)-rock cinématographique dominé par une section très chicagoanne dans l’âme, et mis en mélodies par un piano (tantôt Rhodes, tantôt acoustique) libre et divagant, mais jamais dissonant.
Cette formule empruntée au classique trio de jazz piano-basse-batterie se voit parcimonieusement rehaussée de petites touches électro, samples et scratches. Ainsi le quatuor germanique évoque-t-il ses compatriotes du Kammerflimmer kollektief (en moins enrobé et moins cuivré), Tortoise (à un niveau d’audace exploratoire et de talent en dessous), ou encore un I’m not a gun où les guitares seraient devenues piano.
TMAB s’éloigne de ses proches et se défait de ses références par divers biais. A commencer par la voix de Matthias Petzold et son timbre classieux et briqué (oscillant entre celui de Jay Jay Johanson et celui de Benoît Burello, notamment sur le calme et posé Day after, qui n’aurait pas fait figure d’intrus sur le Spacebox de Bed). Et puis ce Cold jubilee se réchauffe dans sa seconde moitié, s’habillant finement de cordes soyeuses, qui vont et viennent sur la ballade éponyme, s’imposent un peu plus encore sur un Time now porté par des rythmiques électro épurées, puis règnent en maître étoffé sur un final arythmique aux atours néo-classiques.
Techniquement réfléchi et bien huilé.
(8.0) 
Sébastien Radiguet
 
Büro / La baleine
Sortie le 22 juin 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents