Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:06

Depuis la parution d’Hausarbeiten, les trois années écoulées auront vu Christoph Döhne légèrement dynamiser son langage musical, toujours taillé pour le dancefloor domestique et doté d’une touche artisanale palpable.
Rythmique appuyée avoisinant les 120 bpm, basse rebondie et moelleuse constituent l’épine dorsale et entraînante d’un album rusé ne rechignant pas sur les détails satellites,  quadrillé d’éructations synthétiques, d’effusions de voix découpées et déviantes, de quelques pêches de cuivre (Bonsoir son).
Le Rok n’en oublie pas le repos des jambes, proposant des épisodes plus down/mid tempo aux ambiances feutrées (Choped ride et son joli patchwork de cymbales morcelées, sa mélodie au Rhodes érodé).
Le timbre de voix aidant, les titres chantés Weak textarea et Cheeseball rappellent fortement le dernier James Figurine en date. Futé et malicieux, Le Rok ne néglige pas les exercices fantaisistes : en témoignent Happy apple et Altarboys, titres ivres, démantibulés et sous acide, parcourus de mélodies boostées aux champignons.
En point final, les notes de Feierabend voguent et éclatent telles des bulles de savons, et résument bien la tonalité piquante et le caractère éphémère de l’album.
(7.5) 
Sébastien Radiguet
Date de sortie : 16 mars 2007
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents