Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:02
A moins d’un an d’intervalle se succèdent Margin et Fieldstone. Une période assez courte qui n’exclut pas une évolution musicale fort bienvenue dans le parcours de Jonathan Brewster, jeune musicien explorateur perché dans le Yorkshire. Marqué par le déménagement de Stray dog army (le label géré par son frère James, aka Mole Harness) vers les Minerals series ultra-limitées de Benbecula, Fieldstone étend sa palette sonore (en sus des habituelles guitares, on trouve melodica, cithare, accordéon...) et se trouve délimité par des contours moins flous, moins abstraits que son prédécesseur.
Ainsi Jasper Leyland tutoie à deux reprises (Caraway, Wheatear) les récentes prouesses du duo Mountains, élaborant de magnifiques entrelacs et millefeuilles superposant des boucles de guitares plus ou moins digitalisées, aux notes perlées et crépitantes, mêlées à des samples naturalistes. Et tout ceci avec cette même humeur pastorale et contemplative.
Sur les titres davantage remodelés, l’attention et l’immersion sont de mise pour mesurer la finesse du travail. Déjà plus abstrait, Lacewing, avec ses ondes sinusoïdes douces et euphorisantes, légèrement parasitées, ne laisse s’échapper que de petits motifs mélodiques profondément retouchés. Shallowflight, quant à lui, avec ses papillonnements numériques et nappes cuivrées, se veut plus fragmenté et concassé. Le caudal Fieldstone marque l’effacement total des traces mélodiques au profit de nappes ambiantes et de remous scintillants.
Eu égard le tirage limité de Fieldstone, il est vivement conseillé aux admirateurs de Mountains de prendre leurs dispositions.
(8.0) 
Sébastien Radiguet
  
Date de sortie : 19 février 2007
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents