Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 23:02
Au fil des albums, et surtout depuis sa signature sur le label Morr,  le duo majeur Tarwater popifie sa musique sans pour autant dérouter son public ou jouer les infidèles à sa patte reconnaissable entre mille.
Toujours avec élégance et distinction, bannissant la surenchère et la surcharge, la paire fait dans la broderie fine, enfilant sur des tempi souvent pépères, des boucles incorporant davantage d’instruments réels (guitare, glockenspiel, orgue, clarinette...), laissant un terrain d’expression plus vaste à cette voix nonchalante, ce chant monocorde et monochrome. Les vétérans Bernd et Ronald nous surprennent même à officier dans un registre presque sautillant (When love was the law in L.A.), voire limite percutant et légèrement techno (Easy sermon).
Si certains déploreront les orientations pop (toute proportion gardée quand même) du duo, il n’empêche que Tarwater conserve une certaine classe et continue de nous gratifier de petits tubes à chantonner (World of things to touch, A marriage in Belmont). Et rien que pour ça, on s’incline.
(8.0)
Sébastien Radiguet
Morr music / La Baleine (avril 2007)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents