Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 23:02
En marge du duo I’m not a gun qu’il forme avec John Tejada, Takeshi Nishimoto s’est accordé une parenthèse solitaire le temps d’un Monologue entièrement consacré à la guitare acoustique. Même si sur l’inaugural Morning 4 a.m., celle-ci dégage des sonorités proches du koto et des harmonies qui ne trahissent pas les origines asiatiques de l’instrumentiste, c’est le plus souvent une guitare classique aux parfums hispaniques qui se charge de peindre des tableaux impressionnistes délicats, laissant un large espace d’expression au silence, à la résonnance, aux harmoniques aussi. Parfois, les morceaux se font plus denses, les notes se multiplient et se superposent (Coming home), ou alors plus enlevés, quelque part entre flamenco languide et bossa brésilienne (Rider, Interweave) tout en conservant ce spleen ibérique caractéristique. Et puis il y a cette prise de son qui confère au disque ce sentiment de proximité, laissant transparaître les glissements de doigts, les respirations, le léger souffle d’ampli et autres artéfacts sans lesquels Monologue n’aurait pas le même relief.
Si le choix du titre renvoie certainement à la seule présence de la guitare, un monologue implique souvent une forme d’imposition. Or celui-ci opte plutôt pour la suggestion, laisse libre cours à l’interprétation.
(8.0)
Sébastien Radiguet
 
Büro / La baleine – 30 mars 2007
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents