Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 21:11
Multipliant autant les pseudos (Mokira, Lowfour, Komp, Rechord) que les labels fréquentés (Mille Plateaux, Type, Echocord, CubicFabric, Raster Noton pour ne citer que les plus illustres), Andreas Tilliander fait un peu figure de ponte sur la scène électro actuelle, tant pour ses travaux en tant que compositeur, que pour ses prouesses à la production et au mastering.
Sur ce deuxième album pour le compte du label Type, où les titres s'enchaînent de manière imperceptible, la part belle est faite aux longues plages ambiantes et (quasiment) arythmiques.
Ainsi, sur les deux premiers titres, on se laisse bercer par un léger flot de nappes vacillantes au grain analogique, qui se répètent suivant un processus de lente désintégration, tel qu'affectionné par William Basinski. Et puis subrepticement se greffent d'autres éléments du même type alliés à des samples, des voix et séquences radiophoniques altérées très lointaines, apportant à l'ensemble étoffe et variations de tons.
Et puis la matière s'amenuise, un squelette de basses synthétiques et réverbérées constitue l'essence minimale et vaguement dub de Contour. Ces basses arrondissent leurs angles, se font sourdes, pulsatives et répétitives, donnant au finement rythmé Valla Torg kraut des allures de dub subaquatique  niché dans la peau d'un krautrock défilant à vitesse réduite.
Faisant office de césure, le bien nommé Oscillations and Tremolo ressemble à une exploration amoureuse des potentialités (et potentiomètres) d'un vieux synthé analogique aux sonorités très sinusoïdales, cristallines d'une part, plus incisives et science-fictives d'autre part.
Ode to the Ode to the Street Hassle semble vouloir ressusciter une fanfare militaire sans âge, sous forme de sample profondément altéré et mis en boucle, nostalgique transition vers un final où la rémanence des nappes défaillantes du début dans une version plus mélodique et sensible nous invite à l'amour (dixit le titre).
[7.5]
Sébastien Radiguet

Mokira :
Invitation to love

Tracklist :
1. About last step and scale
2. Lord, am I going down ?
3. Contour
4. Valla Torg kraut
5. Oscillations and Tremolo
6. Ode to the Ode to the Street Hassle
7. Invitation to love

Durée : 53'10
Sortie : avril 2009
Label : Type records

Partager cet article

Repost 0
Published by ondefixe - dans CHRONIQUES ALBUMS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Wikio - Top des blogs - Musique
http://www.wikio.fr

Archives

Articles Récents